Reconversion : SOS, je ne me sens pas légitime !

Coaching, Conseils au quotidien / le 19 septembre 2018

« J’ai l’impression d’être un imposteur », « Je ne me sens pas légitime dans mon poste », « Si je me reconvertis, j’ai peur de ne pas être légitime ».
Ah la la, la question de la légitimité.  Alors, tout d’abord, remettons tout de suite chaque chose à sa place et rendons à césar non pas sa salade mais ses salades : IMPOSTURE & LÉGITIMITÉ n’ont en fait, rien à voir, vous pouvez (re)lire l’article « La culture, c’est comme la confiture… Ou l’art de l’imposture. » car si vous avez peur d’être un imposteur, c’est que justement… Vous ne l’êtes pas…

Bref, la légitimité…
Il nous faut déjà distinguer deux éléments :

1 -> « Je ne me sens pas légitime dans mon poste, dans ma vie amoureuse, etc,… »
En d’autre termes : Je ne me sens pas à ma place.
Pourquoi ? Car vous n’êtes pas en accord avec qui vous êtes. Ce sentiment d’illégitimité vient en fait du fait que vous n’êtes tout simplement pas à votre place, pas à la bonne place. Vous savez au fond de vous (parfois très très très très loin au fond de vous, là où votre petite voix intérieure tente en vain de hurler « Simooooooone, tu vas les ouvrir tes yeux !!!!! Tu n’as pas encore compris ???? »…) qu’une alternative est possible, qu’une nouvelle voie va vous permettre d’être pleinement qui vous êtes, c’est-à-dire aligné totalement entre qui vous êtes et ce que vous faites mais pour l’instant, vous n’avez pas encore sauté le pas.

2 -> « Si je me reconvertis et deviens ébéniste (par exemple), j’ai peur de ne pas être légitime » :
En d’autres termes : J’ai peur de ne pas être à la hauteur
Et bien mon ami, cette peur est normale (l’inverse ne le serait pas) et même très saine d’ailleurs. C’est votre envie de bien faire qui engendre cette peur de ne pas être légitime. Donc bonne nouvelle,  quand cette question vous tiraille, elle va vous permettre de devenir chaque jour meilleur !
Déjà, vous allez vous former et/ou expérimenter sans relâche jusqu’à fabriquer un meuble qui vous convienne (pour reprendre le cas de l’ébéniste). Attention toutefois, à ne pas rentrer dans le perfectionnisme car à attendre que tout soit parfait, on ne se lance jamais !
Et, plus vous expérimenterez, plus vous prendrez confiance. Et quand vous aurez pleinement confiance, vous douterez encore, vous remettant en cause pour voir s’il n’y a pas une manière encore meilleure de faire, une méthode plus éthique, un modèle plus responsable, etc…
Etre légitime, c’est assumer de douter et… de s’améliorer. Mais c’est surtout, décider de l’être (légitime) et agir en conséquence !
En gros : Vous serez légitime quand vous vous autoriserez à l’être. Car la première personne qui doit croire en vous… Et bien… C’est vous !

Alors, allez vers vous-même, expérimentez, tombez, relevez-vous et continuez sans cesse à suivre vos rêves avec persévérance mais surtout avec enthousiasme !

Rêvez, Osez, Foncez !
Hélène

Vous voulez vous reconvertir ? C’est par là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *